top of page
  • Photo du rédacteurL'école de la Voie

Géosystémie de la co-responsabilité

Joli titre n'est ce pas? ... Je m'explique :


Nous avons ensemble expérimenté que dans un groupe de chercheurs (et dans tous les autres également), les tensions apparaissent dans les zones de moindres résistantes, c'est à dire chez les personnes dont l’histoire va résonner avec les non-dits du groupe pour ressortir chez chez celle qui est la plus dimensionnée à l'extériorisation, plus sensible, moins blindée, etc.... Nous sommes donc tous coresponsable d'être conscient de ce qui nous traverse et nous habite et responsable de le formuler avant que le "fusible" du groupe ne s'en charge...


Ce week-end dans les Baronnies, mon œil de géologue a été attiré par cette vision rare. Vous y verrez des alternances de couches sédimentaires successives horizontales (marnes et calcaires) qui se sont déposées et solidifiées au fond des mers. La poussée des Alpes a engendré de très grandes compressions et tensions qui ont fait ressortir ces couches en surface. Au milieu de ces couches théoriquement toutes horizontales, on observe une zone de déformation ponctuelle très forte (en rouge) où les couches se sont localement complètement déformées; "à la place des autres..." pour encaisser les trop forts tensions!



Même en géologie la coresponsabilité n'est pas acquise... Ce sont donc des racines anciennes, très anciennes qui nous habitent (140 Millions d'année dans ce cas là!)!


Jean-Marc

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page